Un nectar divin

La mélasse de coco : un nectar «divin»

La sève issue des fleurs du cocotier est un des plus anciens sucrants naturels utilisés et consommés par l’Homme avec le miel. C’est en Asie que sa naissance est apparue, il y a environ 6 000 ans.

Le nectar de fleur de coco est récolté sur la cîme des cocotiers (Coco Nucifera). On y monte une à deux fois par jour pour y trancher les petits pistils de la fleur de coco. De là s'écoule le précieux nectar de coco qui est ensuite bouilli dans un chaudron. Au fur et à mesure de l'évaporation de l'eau, ce précieux liquide transparent se transforme tout doucement en un sirop délicatement sucré, caramélisé et fruité appelé "mélasse de coco".

Quelques vertus :

- Un sucrant naturel et sain
C'est l'un des sucrants les plus écologiques. Les cocotiers dont le nectar est extrait, sont extrêmement utiles : ils soutiennent l'écosystème et l'économie locale (bois de construction, feuilles pour la toiture, chair et eau de la noix de coco pour la consommation, écorce pour le carburant et enfin nectar des fleurs pour sucrer) tout en restaurant les sols épuisés. De plus, pour un hectare de cocotiers, ceux-ci produisent vraiment plus de sucre que le même hectare en canne à sucre et le nectar de coco peut être récolté toute l'année !
- Un indice glycémique bas ( 35)
Une grande teneur en vitamines (y compris plusieurs vitamine B) et plus de 16 acides aminés
- Une grande teneur en minéraux variés (y compris le magnésium, le fer, le zinc et le potassium)
"Que ton aliment soit ton médicament!" Voilà pourquoi la mélasse de coco fait partie de la médecine Ayurvédique depuis des millénaires.